On s’en doutait, si les publicités  françaises pour Nintendo sont si nazes ce n’est pas parce que nos créatifs nous prennent pour des cons mais parce qu’ils se contentent d’adapter les copy-stratégie nippones à nos contrés (éloignées). J’aimerai ne pas critiquer la pub japonaise mais elle reste encore trop « cadrée » (voir le chapitre sur Dentsu dans « le monde de la pub » de Mark Tungate »)et souvent inadaptée à nos marchés.

L’exemple typique de la publicité Japonaise efficace est l’utilisation » d’icône caution « . Une star (souvent occidentale) boit du whisky ou dans notre cas joue à la console (Nicole Kidman, ça vous reviens ? Mais aussi Des sportifs ou la crème des animateurs français tel que Valérie Damido)

Autre exemple qui fonctionne bien ;le témoignage ! Que nous avons pu découvrir depuis un peu plus de trois semaine pour le jeu : « New super Mario Bros ». Je voulais rédiger un article (que dis-je, un pamphlet ) sur ces spots mais le site Gaduman en a fait un très bon, que je vous invite à lire ici.

Extrait :

« (air niais) « Ohoh; mais qu’est-ce que c’est ? Trop fort ce truc ! »

Le problème avec les pubs Nintendo, c’est qu’ils ne les choisissent pas mais les subissent complètement. Aucune créativité n’est permise, puisque les directives viennent du pays du soleil levant et que le reste du monde est bon pour s’adapter. Aucun écart créatif n’est permis, ce qui explique pourquoi en France nous nous retrouvons avec des extraordinaires concepts publicitaires japonais sur nos écrans. Et le concept décliné autour de New Super Mario Bros Wii n’est ni le fun, ni le retro revival, ni le challenge/défi, ni la créativité d’un monde extraordinaire mais… le testimonial. Oui, le testimonial »

La suite

(On peut noter dans un des spots une bonne petite réplique de la part de Marion  » C’est qui que j’ai en bouche ? » La French touch ?)

Publicités